4 principes fondamentaux pour arrêter de vivre sa vie à moitié endormi !

Les lectures inspirantes d’L&EL
by Isabelle Tourment

Dans son livre « Wake Up ! », Christine Lewicki développe quatre principes pour se réveiller et oser enfin briller.

Un livre à lire mais surtout : à vivre, à partager et à faire ! Ce livre est truffé d’exemples concrets et d’exercices.  Je vous préviens, après avoir lu et surtout effectué tous les exercices, vous ne serez plus la ou le même ! Un avant goût ? C’est par ici …

 

1. Je prépare le terrain

Avant de commencer quoi que ce soit, l’auteure nous propose de préparer le terrain en activant notre réceptivité, en nous ouvrant aux possibilités et en changeant nos requêtes :

Activer sa réceptivité ?  C’est activer sa capacité à recevoir ce que le livre, la formation, l’autre, les évènements peuvent nous apporter.

S’ouvrir aux possibilités ?  C’est être ouvert à l’idée que quelque chose – de bien, de mieux – peut se produire dans notre vie.

Changer ses requêtes ?  C’est apprendre à se poser des questions puissantes.

2. Principe n°1 : J’ose être brillant.e

Dans cette première partie, l’auteure nous invite à : chercher notre brillance au fond de nous et à l’activer ; à débrider notre modestie ; à faire preuve d’humilité et de générosité ainsi qu’à identifier nos quatre zones de compétence.

J’aime particulièrement la distinction que fait l’auteure entre modestie et humilité. Elle nous invite à oser être brillant tout en développant notre humilité.

« Nous pouvons rayonner sans pour autant nous imposer. Oser être brillant n’implique aucune notion de supériorité ou de vantardise. (…) Nous pouvons être brillants tout en sachant que nous sommes imparfaits, être brillants tout en sachant que les autres autour de nous, avec leurs propres imperfections, sont aussi brillants que nous, et qu’en aucun cas nous ne prétendons être supérieurs. Nous avons autant de choses à partager avec le monde que nous avons à recevoir de toutes les personnes qui nous entourent. »

Je rejoins l’auteure sur ce concept : arrêtons d’être modestes et soyons humbles ! Osons partager avec le monde toutes nos richesses, osons nous déployer, osons déployer nos talents – vous vous dites « des talents » ? Si, si, nous en avons tous ! – Apportons à ce monde le meilleur de nous-même, apportons-lui ce qui nous fait vibrer en toute humilité.

Les exercices proposés lors de ce premier parcours sont très puissants ! Il est question de travailler sur notre petite voix rabat-joie, de devenir la personne que nous avons envie d’être ainsi que de découvrir notre « sweet spot » appelé également « zone de génie ». Exercices à réaliser seul ou accompagné, c’est selon. L’ayant expérimenté, je peux vous garantir que ces exercices effectués sérieusement ont le pouvoir d’amorcer de beaux changements !

3. Principe n°2 : Je pose des actes à la hauteur de mon ambition

Dans cette deuxième partie, l’auteure nous invite à : être acteur et créateur de notre vie ; à vivre notre vocation ; à prendre exemple sur des personnes inspirantes ; à oser agir ainsi qu’à oser l’imperfection. Les exercices proposés dans ce deuxième volet sont tout aussi puissants que ceux proposés dans la première partie !

Nous devons tout d’abord choisir une mission qui nous dépasse – et oui, si c’est trop facile, ce n’est pas drôle 😉 – pour ensuite, nous fixer des objectifs à la hauteur de nos ambitions. L’auteure nous propose ensuite de nous lancer de nouveaux challenges et de créer notre tableau de vision. Ce cocktail est concret, pratique et surtout puissant !

Pour vous donner un avant-goût, voici quelques extraits qui ont résonné en moi …pour ensuite me faire raisonner et bouger !

     » Refusons de rester sur les gradins, sur le banc, sur le bas-côté, levons-nous et osons aller faire la différence avec nos actions (imp)parfaites sur le terrain. »

    « J’ai appris que pour vivre ma vocation il fallait que j’accepte d’essayer, de recommencer, de me remettre en question, de m’améliorer. Il fallait que j’accepte que ce que je faisais ne marchait pas forcément du premier coup. »

    « Osez rêver, osez voir grand, osez écrire noir sur blanc ce que vous voulez vraiment. Poussez la limite jusqu’à entendre  ce « N’importe quoi! » dans votre tête. Si le « N’importe quoi ! » est là, c’est que vous avez vu assez grand. »

    « Donnez-vous la permissions de rêver / Priorisez / Agissez « comme si » / Soyez prêt à changer / Choisissez des dates / Inscrivez vos objectifs partout !/ Recommencer sans fin ! » ce dernier conseil est un véritable catalyseur amenant changements positifs et actions concrètes. Je le recommande vivement !

Après ce deuxième volet, c’est certain, le sillon d’un changement durable et aligné sera tracé.

4. Principe n°3 : Je crée ma réalité avec mes mots

    Pour amorcer ce troisième volet, voici un extrait qui donne bien le ton :

« J’ai pris alors conscience que la qualité de ma vie était en lien direct avec la qualité de ma communication. C’était un constat puissant et en même temps merveilleux car je réalisais  ainsi que si je voulais changer ma vie, je pouvais tout simplement commencer par changer mes conversations. »

    Lors d’un de mes ateliers, je propose cette phrase aux participants. Juste avant, ils ont dû raconter la même histoire de trois « manières » différentes. Et à chaque fois, les prises de consciences se font ! La plupart ne réalisaient pas combien les mots, le ton et l’énergie utilisés quand il relatent une histoire sont importants et surtout, viennent nourrir et planter des « petites graines positives ou négatives » pour la suite de leur journée.

L’auteure nous invite à ancrer nos pensées avec nos mots, à arrêter d’exagérer afin d’avoir le mot juste et à refuser d’être victime.

Voici quelques extraits que j’ai trouvé particulièrement percutants :

« (…) c’est plus facile d’être victime qu’acteur, mais quand je suis victime, je décide en fait de ne plus avoir de pouvoir pour prendre ma vie en main. »

« Ai-je envie d’ancrer mon sentiment d’injustice et d’impuissance, ou ai-je envie d’ancrer mon sentiment d’espoir, de possibilités infinies et de gratitude ? »

« (…)apprendre à changer mes conversations pour mettre enfin l’accent sur mes ressources, sur les solutions constructives, et surtout apprendre à célébrer toutes les petites choses que la journée m’avait apportées et qui, avant, passaient inaperçues sous le poids de mes râleries. »

Les exercices proposés dans cette troisième partie sont de l’ordre de : remplacer nos râleries par des célébrations avec trois petits exercices pour célébrer ; oser l’affirmation avec les 7 clés pour formuler son affirmation ; et pour finir, puiser dans le pouvoir de la déclaration ! Exercice simple et complexe à la fois. Puisque l’auteure nous invite à dire haut et fort ce que nous voulons dans notre vie devant une ou plusieurs personnes qui sont témoins. Pas si facile… et pourtant, tellement puissant !

J’aime d’ailleurs clôturer mes ateliers en invitant les participants à déclarer à voix haute leurs engagements et affirmations devant le groupe. C’est souvent plus facile de le faire devant des « inconnus » et tout aussi puissant. Je vous souhaite d’avoir un jour l’occasion de l’expérimenter.

5. Principe n°4 : Je prends soin de ma source

Dans cette quatrième et dernière partie, l’auteure nous invite à : sélectionner ce qui rentre dans notre champ de conscience ; choisir les personnes qui nous entourent ; créer de l’espace pour nous reconnecter avec notre force de vie ; et pour finir, mettre de la discipline au coeur de notre vie.

Sélectionner ce qui rentre dans notre champ de conscience ? C’est prendre conscience que ce que nous faisons entrer dans notre mode de vie peut soit éteindre notre flamme, soit la nourrir. Et c’est à nous qu’il importe de choisir. L’auteure nous parle des médias qui sont loin de refléter toute la réalité du monde et nous met en garde sur le fait que notre cerveau ne peut absorber autant de négativité.

Choisir les personnes qui nous entourent ? C’est prendre conscience de l’importance de s’entourer de personnes qui nous soutiennent, qui voient le bon qui est en nous, qui savent nous poser les bonnes questions et qui elles aussi sont en chemin pour révéler leurs talents et contribuer au monde. Elle y parle de partage, d’entraide et de personnes inspirantes. Elle souligne qu’il est de notre responsabilité de bien s’entourer.

Créer de l’espace pour se reconnecter à notre force vitale ? C’est autant apprendre à s’immobiliser et à faire le vide qu’à danser ou se reconnecter à la nature. Du temps pour soi, avec soi.

Mettre de la discipline au coeur de notre vie ? Si tout comme moi, le mot discipline vous fait grimacer ou grincer des dents, alors je pense que ce passage vous sera des plus bénéfique. L’auteure nous partage sa vision de la discipline. Elle nous parle de discipline imposée et de discipline choisie, et de la nécessité de cette dernière pour atteindre nos objectifs.

Personnellement, c’est mon plus gros challenge ! Mais je sais que j’ai tout à gagner à y arriver. Voici le passage m’a permis de voir la discipline sous un autre angle :

« Nous associons souvent la discipline à la notion de soumission, de sacrifice et de contrainte. Alors que vous lisez ces quelques lignes, je voudrais vous inviter à penser le contraire. La discipline est justement une porte d’accès à plus de puissance et de liberté dans nos vies. (…) La vie est faite de choix et nous pouvons choisir de mettre d’avantage de discipline dans notre vie pour arriver à faire les choses que nous savons être bonnes pour nous. De cette manière, la discipline nous permet de faire ce que nous voulons vraiment de notre vie et de devenir qui nous voulons vraiment être, elle nous rend libres. »

Les exercices proposés dans ce dernier parcours sont, comme l’auteure l’indique, la pierre angulaire de son ouvrage. Elle nous propose un exercice d’observation, un bilan de notre consommation médiatique hebdomadaire, la création de nouvelles habitudes de consommation médiatique, une quinzaine de questions percutantes sur notre entourage, l’apprentissage à se créer de l’espace en respirant, d’accéder à l’infini du moment présent, de se lever et de danser – un de mes préférés -, puiser dans les vertus réparatrices de la nature, identifier les choses que nous voulons vraiment mettre en place dans notre vie, et pour finir, visualiser notre semaine idéale.

5. Pour conclure.

Ce livre propose une recette ultra riche et complète prometteuse de changements durables et alignés ! Vous l’aurez compris, il ne suffit pas de lire ce livre, il faut surtout « le faire ». Il vous faudra donc prendre le temps nécessaire à sa réalisation. Afin de vous assurer une bonne intégrations des concepts et de laisser la place aux changements, je vous conseille de compter sur un minimum d’un mois par chapitre. Personnellement, j’ai pris six mois pour d’abord lire le livre et ensuite le faire. Cela m’a permis de bien ancrer les changements nécessaires et de me faire accompagner au besoin quand je n’y arrivais pas toute seule.

Si cette lecture vous a inspiré.e, je vous encourage vivement à vous procurer le livre ainsi qu’un joli carnet pour vous accompagner dans ce magnifique voyage vers une vie riche de vos talents et pleine de sens pour vous.

 

Au plaisir de vous partager mes lectures inspirantes, c’est maintenant à vous de jouer !

→ Envie d’être tenu.e au courant des évènements d’L&EL ? c’est par ici.

→ Envie d’être accompagné.e pour amorcer le changement dans votre vie ? contactez-moi et bénéficiez d’une demi-heure de call-coaching !

 

Isabelle
Love & Enjoy Life !

Vous devez être connecté dans pour poster un commentaire.